Derniers commentaires

Merci pour ces news politiques qui ...

23/07/2015 @ 10:55:10
par Marise


Super article merci ! très bon ...

17/07/2015 @ 18:49:17
par perdor


vous faites un travail très important ...

09/09/2010 @ 14:44:27
par masculin


Vous avez entièrement raison Madame Gabant, De ...

29/01/2010 @ 16:12:27
par Clément Messence


idem pour la piscine rue du ...

27/02/2009 @ 22:32:15
par claude


bravo mme GABAN enfin un site ...

24/02/2009 @ 22:21:21
par claude


bravo pour votre combat malgrès la ...

24/02/2009 @ 17:23:23
par claude


Bonjour
Pour son premier passage ...

26/07/2008 @ 11:59:47
par David Debruyne


bravo pour le travail accompli www.bleu-horizon.fr

19/03/2008 @ 20:41:28
par kempe


20 % des habitants de Dunkerque ...

12/03/2008 @ 23:00:37
par fifi


Pour un contact privé

jacquelinegaban@hotmail.fr

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

Annonce

Calendrier

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

rss Syndication

Mots clé (tags)

Aucun tags dans ce Blog

Accueil

Déc202012

14:12:17

Budget primitif 2013, conseil municipal du lundi 17décembre 2012


Monsieur le Sénateur-Maire,
Mesdames-Messieurs les Adjoints,
Mesdames-Messieurs les Conseillers,

Mesdames-Messieurs,

Vos données budgétaires donnent un curieux sentiment d’à-peu-près lorsqu’on relève, par exemple, que contrairement au BP 2012, « le BP  2013 n’intègre pas les résultats de l’année ni les reports en investissement » Il aurait fallu pour cela que ce budget soit voté après la fin de l’exercice budgétaire, c'est-à-dire  au début de 2013. Or nous sommes en décembre.
Pourquoi donc tant hâte sachant que le BP 2012 avait été voté un 30 janvier ?

Ceci étant, nous avons aussi l’impression que les services financiers de la ville, conformément aux dispositions de la convention d’association, ont eu du mal à boucler leur rapport annuel car la présence d’un budget principal et de deux budgets spéciaux ne facilite visiblement pas le travail ni la compréhension…

Bref, avec une masse budgétaire qui s’équilibre en fonctionnement à 168,5Millions d’euros et en investissement à 45,8 millions d’euros vous parviendrez, dites-vous,  à ne pas augmenter les taux d’impôts locaux, bonne nouvelle ! Mais vous ne connaissez pas avec exactitude l’augmentation des bases, soumises à la Loi de Finances 2013, ce qui ne manquera pas au final d’augmenter encore la pression fiscale locale, déjà beaucoup trop élevée à Dunkerque, de l’avis unanime de ceux et celles qui paient l’impôt !

Au titre des recettes de fonctionnement, on se doit de souligner que l’intégration fiscale permet quand même à la nouvelle commune de prétendre en 2013 à une aide estimée de l’Etat de 1,1 M d’euros, même si on relève aussi - parce que le potentiel financier par habitant de Dunkerque est nettement supérieur à la moyenne – que la ville doit s’acquitter d’une contribution -Fonds de compensation des recettes intercommunales- venant impacter de plus en plus lourdement le montant des recettes.

Les recettes de la ville proviennent certes des impôts et taxes mais plus encore des dotations de la CUD et de l’Etat. De l’Etat, comment ne pas souligner encore que le gouvernement socialiste a prévu de les geler voire de les baisser et qu’en cette fin d’année 2012, vous êtes toujours dans l’incertitude, ce qui renforce notre impression d’à-peu-près déjà signalée.

Il n’y a pas de miracle à attendre de l’Etat, disions-nous, lors du récent débat d’orientation budgétaire en pensant bien sûr aux critiques faciles que vous nous asséniez dans ce conseil quand Nicolas Sarkozy était encore à la barre ; en pensant aussi à la nécessaire rigueur de gestion à avoir dans cette période de crise, ce qui nous ramène précisément aux dépenses
de fonctionnement et en particulier au chapitre des subventions et contingents du Budget principal où vos chiffres ne sont pas en cohérence d’une page à une autre, ce qui ne laisse pas  d’inquiéter.

Ce sont surtout les frais de personnel qui apparaissent vertigineux avec plus de 90 millions d’euros (+3% par rapport au BP 2012) .

Le gouvernement socialiste prévoit des mesures strictes concernant le nombre de fonctionnaires en ne remplaçant pas nombre pour nombre les départs à la retraite et maintenant le gel des indices. Suivons cet exemple à Dunkerque !

Petit rappel utile, en outre, sur l’encours de la dette qui va bientôt dépasser les 70 millions d’euros portant à 4,5 ans le ratio de désendettement…

Pour la section d’investissement qui s’équilibre à 45,8 millions d’euros en 2013, le recours à l’emprunt, (nul en 2012)  est extrêmement élevé en 2013 et le flou persiste quant à l’intégration du résultat des exercices précédents. Ce recours massif à l’emprunt tendrait à montrer que vous ne maîtrisez pas dans la durée le financement de vos projets d’équipement.

Il faut dire que les participations de l’Etat sont en très nette diminution (1,5 millions contre 3,5 en 2012) alors que celles de la Région font un bond en avant. Combien reste-t-il finalement d’argent public  pour l’investissement ? Plus de 39 millions d’euros  pour les trois
communes associées, la part du lion revenant à Dunkerque (30,6 millions) Et le Dunkerque d’avant la fusion fait la part belle à la Culture (avec plus de 7 millions pour le seul théâtre) et aux Sports avec près de 4 millions pour la piscine de Dunkerque-Saint-Pol-sur-Mer.


Ceci relève bien entendu de vos choix politiques.Vous revenez d’ailleurs longuement sur vos priorités de 2013 dans votre rapport où transparait notamment une ambition, en soi louable,  puisqu’il s’agit notamment d’affirmer l‘attractivité de Dunkerque. Mais à quel prix ? Vous semblez oublier dans tout cela que la population  dunkerquoise ne cesse de décroître, que le tissu économique vieillit et se dégrade, qu’il ne se renouvelle plus comme il le faudrait. Cette situation locale, en plus du contexte national et international, nous oblige à la prudence. On aurait tort d’investir tous azimuts et de ne pas savoir se limiter car les capacités financières ne notre territoire ont plutôt tendance à se rétracter ; Où irez vous chercher l’argent ?

Certes il faut de l’ambition mais encore faut-il avoir aussi les moyens de cette ambition. Il convient d’apprécier le véritable potentiel de Dunkerque avec bon sens, d’agir sans à-coups et dans la durée car, encore une fois, il n’y a pas de miracle à attendre.

Et, en conclusion je ne boude pas le plaisir de vous dire que je me réjouis de voir que François Fillon avait raison quand il parlait de la crise.

L’Etat socialiste resserre les boulons et prône les économies, vous êtes maintenant dans la réalité et ce budget 2013 sera celui du désengagement de l’Etat socialiste

Notre vote sera celui de l’abstention.


Merci





Jacqueline · 1591 vues · 0 commentaires
Catégories: Election

Lien permanent vers l'article complet

http://jacqueline-gabant.nouveaublog.net/Accueil-b1/Budget-primitif-2013-conseil-municipal-du-lundi-17decembre-2012-b1-p14635.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: En attente





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)