Derniers commentaires

Merci pour ces news politiques qui ...

23/07/2015 @ 10:55:10
par Marise


Super article merci ! très bon ...

17/07/2015 @ 18:49:17
par perdor


vous faites un travail très important ...

09/09/2010 @ 14:44:27
par masculin


Vous avez entièrement raison Madame Gabant, De ...

29/01/2010 @ 16:12:27
par Clément Messence


idem pour la piscine rue du ...

27/02/2009 @ 22:32:15
par claude


bravo mme GABAN enfin un site ...

24/02/2009 @ 22:21:21
par claude


bravo pour votre combat malgrès la ...

24/02/2009 @ 17:23:23
par claude


Bonjour
Pour son premier passage ...

26/07/2008 @ 11:59:47
par David Debruyne


bravo pour le travail accompli www.bleu-horizon.fr

19/03/2008 @ 20:41:28
par kempe


20 % des habitants de Dunkerque ...

12/03/2008 @ 23:00:37
par fifi


Pour un contact privé

jacquelinegaban@hotmail.fr

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

Annonce

Calendrier

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

rss Syndication

Mots clé (tags)

Aucun tags dans ce Blog

Accueil

Jun302012

15:08:01

Réponse à la lettre de M. Pierre Le Boeuf

Monsieur,

Votre courrier - et la diffusion qui en a été faite - surprennent au plus haut point la classe politique dunkerquoise. Comment osez-vous demander ma démission ? de quel droit ? vous qui êtes l’exemple même du conseiller illégitime au conseil municipal de Dunkerque. Vous qui avez été élu grâce à la liste que j’ai menée en 2008.


Non, Monsieur le Bœuf, je ne démissionnerai pas. Vous ne représentez plus que vous-même. Votre avis ne m’intéresse plus depuis que vous êtes sorti de notre liste, sans toutefois démissionner de votre  mandat de conseiller municipal comme vous vous y étiez pourtant engagé par écrit, en cas d’incompatibilité. Vous devriez avoir le courage, Monsieur le Bœuf,  de vous présenter devant les électeurs, en première ligne, comme je l’ai fait à plusieurs reprises ; les dernières législatives vous en donnaient l’occasion… Au moins auriez-vous su exactement ce que vous valez ! Mais non, votre seul courage à vous est de diviser la droite démocratique dunkerquoise !

Votre lettre dans la presse a  finalement provoqué, en ce qui me concerne, de nombreux témoignages de sympathie et d’encouragements à continuer dans la voie que nous avons choisie.
Tout le monde déplore vos débordements qui ne cessent de dévaloriser l’image de la droite républicaine modérée. Par votre  comportement incontrôlable, vous faites le jeu de nos adversaires politiques.

Faut-il rappeler qu’en 2008, j’ai eu le courage de reprendre le flambeau, après la division du centre et après avoir soutenu le candidat centriste contre vents et marées, m’attirant ainsi les foudres de certains militants de l’UMP locale !

Vous êtes arrivé sur cette liste, recommandé par un ami. Vous m’avez donné une fausse adresse et une fausse activité professionnelle  puisque vous ne travaillez pas.
Vous ne représentiez en 2008 aucun parti politique et je vous ai suggéré d’adhérer au Nouveau centre. Vous avez refusé, prétextant –ce sont vos mots – que  « se sont des traîtres ». Vous avez pourtant adhéré au Nouveau centre, un peu avant les élections régionales de 2010, croyant ainsi figurer sur la liste de la région !
Dans ce but, vous avez même contacté diverses instances politiques lilloises  et il  a fallu que je détricote le ramassis de bêtises que vous avez colportées  à droite et à gauche sur mon compte.
Vous bâtissez votre notoriété sur mon nom ; c’est grâce à moi que vous êtes élu.
Si vous êtes courageux, je le répète, allez donc vous présenter aux élections et mesurer ainsi votre notoriété.

Des le départ vous vous êtes fait remarquer par votre attitude – qui n’est peut être pas exempte de misogynie- et il fallu batailler ferme pour que vous acceptiez de participer à l’installation du conseil municipal.

Ensuite, vous avez refusé d’assister à la plupart des réunions de préparation du conseil municipal  (j’ai gardé vos mails).
Vous me reprochez de ne pas vous avoir donné de moyens, c’est faux. Mais la seule chose qui vous intéressait c’était d’être rémunéré par la mairie (vous êtes intervenu auprès des services municipaux). Je précise ici que vous continuez de bénéficier de vos abonnements aux journaux « Le Phare » et « La Voix du Nord ».
L
’argent public dont vous vous dites gardien, vous en profitez autant que nous.

En ce qui concerne le droit d’expression à la mairie, je ne vous ai jamais interdit d’intervenir. D’ailleurs comment pourrais je le faire- vous qui êtes si bavard. Mes colistiers et moi trouvions tout simplement que vos interventions n’étaient pas dans la ligne que  nous nous sommes fixée.  Ex : vous n’avez pas voulu voter une subvention pour les Bains dunkerquois alors que ce projet était dans notre programme. Et j' ai bien d’autres exemples!

Oui, nous avons voté pour la fusion avec Saint-Pol-sur-Mer et Fort-Mardyck parce que cela allait dans le sens de la réforme territoriale mise en œuvre par le gouvernement Fillon et que celle-ci devait se solder par des économies d’échelle. Tel a d’ailleurs été le combat permanent de la droite modérée ces dernières années : faire en sorte que les impôts des Grands Dunkerquois n’augmentent pas voire diminuent en ces temps de crise.

Vous me reprochez aussi d’avoir voté les taux, belle affaire ! Il me semble que vous n’avez pas compris que l’harmonisation des taux, telle qu’elle est prévue permettra à de nombreux foyers de bénéficier d’une baisse de la taxe foncière. Seuls 905 foyers sur 36384 verront leur taxe augmenter de 11 euros ! Nous avons déclaré que nous resterons vigilants et surveillerons de très prés cette mesure. Notre intervention est reprise dans le texte du conseil municipal ; je vous invite à le lire!

Mais que pesons-nous finalement dans un conseil de gauche comme celui de Dunkerque ? Ne voyez-vous pas que la solidarité s’impose à droite dans l’intérêt général ? Même si votre ego doit en souffrir !

Comme vous revenez sur les résultats de 2001, il me semble nécessaire de vous rafraichir la mémoire. En 2001, le candidat  tête de liste de droite était député et conseiller général ; le centre était uni. Néanmoins Michel Delebarre a failli passer au premier tour à quelques voix prés.

Faut-il, en outre, vous rappeler, Monsieur le Bœuf, que vous figuriez en quatrième position sur la liste Ensemble pour Dunkerque et que vous êtes donc coresponsable des 18,63% des suffrages. Nous étions pourtant loin devant  le FN qui n’osait pas alors dire son nom (DVD : 11.01%). 

Au législatives de 2012, dans le même périmètre nous avons fait un score  honorable (19,8%)  même si nous avons perdu des voix mais vous n’êtes pas sans savoir que nous étions dans une vague rose. Et si le FN peut se targuer de ses 22% dans le « Dunkerque d’avant », le contexte régional et national y est de toute évidence pour beaucoup. Je ne peux quand pas être responsable de tout !

Comme Nathalie Kosusko Morizet et beaucoup d’autres dans le pays,  nous avons en tout cas mis un point d’honneur à enrayer la montée du FN au second tour dans l’ensemble de la 13e circonscription en appelant nos électeurs à lui faire barrage et à voter pour le candidat du PS, gaulliste de gauche, sur le seul critère des valeurs défendues par l’un et l’autre des candidats. Nous ne regrettons rien.
Vous nous donnez, là encore, la preuve que vous n’étiez pas à votre place dans notre groupe d’opposition et que votre sens politique laisse à désirer.

Vous amalgamez le FN à une opposition simple, démocratique. Non, Monsieur, tel n’est pas le cas. Mais là-dessus, je vous laisse face à votre conscience. Néanmoins il faut ici rappeler que vous avez été « témoin de fait » lors d’un recours exercé par P Eymery…

J’en termine et vous rassure : le groupe d’opposition municipale « Ensemble pour Dunkerque » prépare  les conseils municipaux et intervient  sur les sujets importants ; Mais pas en essuyant les moqueries dont vous êtes l’objet par l’ensemble du conseil !

Nous sommes présents dans toutes les commissions ;  nous obtenons gain de cause lorsque nous émettons une remarque ou une critique. Bref, nous sommes écoutés.

En politique, il y deux temps : celui de la campagne et celui du mandat. Nos électeurs n’apprécieraient pas que nous passions notre temps à nous battre pendant six ans sans rien proposer !


Je ne voudrais pas terminer ce courrier sans vous recommander un film que j’apprécie beaucoup pour ses dialogues et en particulier la scène culte de la cuisine. Ce film, « Les Tontons  flingueurs » et en particulier cette scène, vous en apprendra beaucoup sur le sens du culot dont vous faites montre !


Sentiments distingués




Jacqueline · 3645 vues · 0 commentaires
Catégories: Election

Lien permanent vers l'article complet

http://jacqueline-gabant.nouveaublog.net/Accueil-b1/Reponse-a-la-lettre-de-M-Pierre-Le-Boeuf-b1-p14634.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: En attente





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)